ELLE 2008 (Mythologie individuelle)

Publié le par Maty


 

Ce tableau a été réalisé en décembre 2008, à un moment donné de ma vie.

Il s’agit de mon premier autoportrait créé en pleine conscience.

 

J'ai utilisé des collages de papiers et autre, brou de noix, encre de Chine, crayons aquarellés, sur toile de jute, cadre en bois peint usagé.

Chaque élément du tableau a une signification :

 

Ø      Le vieux cadre gris : la vie qui passe, la sagesse, l’inconscient qui demande à être éclairé et clarifié, gris de l’espoir.

   Ø Tristesse des regards                 

   
ØDémission : les bras le long du corps

              ØUn seul détail en  couleur : le rouge, symbole du principe de vie, avec sa force sa puissance et son éclat. Couleur de l’âme, de la libido, celle du cœur, mais aussi de la faute et de l’interdit. 
 ØNoir : Sans avenir, sans espérance mais aussi capitale de vie latente (terre noire, nuage noir, eaux profondes noires).

     ØBrun : la terre, feuille morte, automne, tristesse.

     ØLe miroir vide : solitude

     ØLe cadre brisé : une fêlure

     ØLe masque : vise à contrôler le monde invisible. Expression de la concentration et de la réceptivité, médiateur entre deux forces.

     ØLa corde à moitié tranchée : fil ténu du lien qui existe encore

 

 



 

 

 

  

 Ø ØLa fenêtre : rêve d’une vie

   

        ØLes    goûts de ELLE : dessin, littérature, danse

 

 

 

 

 










Dans ce travail d'analyse de mon autoportrait apparaît le problème de la vérité: celle que je perçois, celle que le spectateur détecte et la réalité vraie.

Quel lien unit l'image à l'identité?

Publié dans artiste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article